logoligneL'historique


 

L'ADAJ une idée

L'accueil de jour le "Pfarrhüs" a été créé en 1995 par l'A.P.S.P.S. (Association des Professionnels de Santé du Pays de Sierentz), qui, en 1999, a transmis sa gestion à l'A.D.A.J., comprenant, outre des professionnels de la santé, des bénévoles, les résidents ou leurs familles, des donateurs, des représentants de collectivités locales ou toute autre personne intéressée par la vie de l'association.

A l’origine, la structure accueillait des personnes âgées qui ne pouvaient plus rester seules chez elles, soit pour des raisons de santé, soit parce qu'elles souffraient de solitude. Ces personnes se retrouvaient un ou deux jours par semaine, dans une ambiance amicale et chaleureuse.
Au fil des années, il devint nécessaire de modifier le fonctionnement de l’établissement pour améliorer l’accueil des personnes atteintes de maladie d'Alzheimer ou de troubles apparentés. 

 

En 2002, le nombre de journées d'ouverture fut augmenté et l’équipe fut complétée. 

L’arrivée d’une infirmière-coordinatrice permit de réorganiser le fonctionnement de l’établissement et d'ouvrir 5 jours (du lundi au vendredi) à partir du mois de mars 2004.
Le 10 décembre 2003, la publication de l'arrêté préfectoral n° 2003-00473 "portant médicalisation du Centre de Jour de 12 places à Kembs destiné à l'accueil de personnes âgées souffrant de la maladie d'Alzheimer ou de troubles apparentés, géré par l'Association pour le Développement de l'Accueil de Jour "le Pfarrhüs" de Kembs" confirmait la transformation du Pfarrhus et autorisait l’accueil exclusif de personnes âgées souffrant de la maladie d’Alzheimer ou de troubles apparentés à raison de 5 jours par semaine.

 

En 2012, l'ADAJ et deux autres associations,  l'APSPS (Association des Professionnels de Santé du Pays de Sierentz) qui gère le SSIAD (Service de Soins Infirmiers à Domicile) de Sierentz et l'AGSSID ( Association de Gestion du SSIAD de Rixheim et environs) se regroupaient pour créer une ESA (Equipe Spécialisée Alzheimer) couvrant le sud-est du département du Haut-Rhin.

 

En 2016, l'ADAJ créait les "Ateliers de GASPAR", afin de permettre à des personnes présentant des troubles cognitifs légers de trouver diverses activités adaptées, d'avoir ainsi une action thérapeutique précoce, d'enrichir leur vie sociale et de retarder ainsi l'évolution vers la dépendance. Ces Ateliers ont été créés à Kembs, dans des locaux mis à disposition par la commune.